Cabinet étude de sol à Lyon

L’étude de sol, pour un projet bien-fondé

Les incertitudes et risques géotechniques ne sont jamais à écarter pour un projet de construction d’ouvrage. Ce doute, elle est valable aussi bien pour les sites déjà aménagés ou en phase de l’être. Pour répondra ainsi à cette nécessité qu’ est le besoin d’apprécier un terrain, l’étude de sol est conseillée. Que faut-il savoir sur les différentes étapes concernant cette analyse ? À qui revient la tâche de la recommander de même que la charge de la réaliser ?

Les différentes étapes d’une étude de sol

Pour bien comprendre de quoi il en est réellement, penchons-nous d’abord sur les différents points que l’étude de sol a faits comme objectif. Comme son nom l’indique, l’étude de sol ou étude géotechnique est un ensemble de technique visant à connaître les caractéristiques naturelles d’un terrain. En d’autre mot, savoir si un terrain est apte à recevoir un ouvrage ou s’il se situe bien dans une zone constructible permis par la loi. Il se peut, en effet, que des terrains se situent dans une aire protégée où il est fortement interdit à l’habitation humaine pour des raisons bien précises. Un rapport précisant la faisabilité technique de la fondation et des travaux associés doit donc résulter de cette étude.

Mais avant d’en arriver là, plusieurs démarches doivent être entreprises. La première d’entre-elle est la reconnaissance visuelle du terrain. Une observation plus méticuleuse s’en suivra par le biais du sondage. Il s’agit de la prise de mesure des divers aspects mécanique du sol (résistance, frottement, etc.). Sans oublier, bien sûr, les autres aspects si typiques d’un sol à savoir sa texture, structures, présence de nappe phréatique ou encore ses données sismiques. Grâce en générale à l’analyse des échantillons du sous-sol ou carottes, les experts en études de sol peuvent déduire la nature exacte du sol d’un terrain et les types d’ouvrage appropriés.

Qui doit payer et à combien s’élève cette prestation ?

L’interaction sol-structure ou du terrain et de l’ouvrage projeté est d’une importance capitale, car il y va de la sécurité de tous. Son rôle dans la gestion des risques n’est donc plus à mettre en question à tel point que de plus en de département la recommande dans les demandes de permis de construire. Il va s’en dire que la charge de l’étude de sol sera au frais du propriétaire ou la maîtrise d’ouvrage. C’est donc à ce dernier de trouver et de régler la rémunération du prestataire de service sollicité. En parlant de prestataire, sachez que l’étude de sol est une tâche complexe et spécialisée. Elle demande de ce fait des ressources humaines qualifiées et des moyens techniques de derniers cris. Qui de mieux qu’un cabinet expert en géotechnique pour réaliser une telle tâche.

Pour une telle intervention, le tarif moyen dépend, bien évidemment, de plusieurs facteurs clés tel que la zone géographique, la saison, la surface du terrain à analyser ou encore l’accessibilité. Tous ces points sont nécessaires pour l’estimation du tarif. N’hésitez donc pas à les prendre en considération lorsque vous établissez votre budget.