étude de sol, assainissement

Garant de la stabilité et de la durabilité de vos fondations

En premier lieu, il est bon à retenir que la stabilité et la durabilité d’une fondation ne s’obtient pas automatiquement. Elles sont généralement le fruit d’une longue et minutieuse étude aussi bien du sol que de la future infrastructure. Une étude de sol réalisé en amont et au bon moment peut s’avérer être très utile pour assurer la qualité du projet. Oui, car c’est à la maison de s’adapter au terrain et non le contraire.

Pour faire court, cette étude technique consistera à relever les données géologiques du terrain et à élaborer une interaction entre le sol et fondation. Les résultats obtenus concluront en tout la dimension exacte constructible et les travaux de terrassement à entreprendre si cela est nécessaire.  Quant à la mise en adéquation de la structure et la composition de la fondation de la maison (profondeur, type de béton etc.), il y va exclusivement du savoir-faire du maître d’œuvre. Ce dernier devra toutefois ne pas perdre de vue les recommandations techniques prescrites par le cabinet d’étude.

Obligatoire pour tous projets d’assainissements

L’assainissement conclue les gros-œuvres et introduise les travaux de finition. Cette étape est cruciale, voir obligatoire, pour rendre réellement habitable une maison puisqu’elle garantisse la santé et le bien-être des future résidant. Là encore, une étude de sol à titre de prévention est indispensable pour anticiper certains problèmes liés à l’eau ou tout simplement à son traitement ou évacuation. L’objectif de cette étude consistera à déterminer si l’eau une fois utilisée peut être épurée ou rejetée dans les fosses septiques et conduits individuelles. En quelques mots, il sera question de connaître la vitesse d’infiltration des eaux usées en prenant compte de la perméabilité du sol.

Autre point non négligeable de cette étude : la détermination s’il est possible ou non de mettre en place un système d’épandage,  de filtre à sable ou d’un tertre.

Une meilleure gestion des eaux pluviales

Au même titre que l’infiltration des eaux usées, le cas des eaux pluviales doit être prise en considération. Le rôle tenu par l’expert en étude de sol consistera à analyser l’ensemble du terrain à construire tout en définissant le système adapté pour une meilleure gestion des eaux pluviales en même temps. L’idée c’est de faire en sorte que les eaux de pluie puissent s’infiltrer convenablement dans le sol ou les réseaux appropriés. Cependant, et en aucun cas, l’eau de pluie ne doit se déverser dans les appareils sanitaires déjà en place tel que les fosses septiques.  Les règles de bon usage et l’urbanisme l’interdit. Sachez que l’usager est toujours le premier responsable en cas de pépin survenant dans sa propriété. Pour éviter tout désagrément, le recours à une étude de sol au préalable est de loin la meilleure idée.