étude de sol à Lyon

Quelques définition et utilité de l’étude des sols

Evaluer la composition et les différentes strates d’un terrain d’un simple coup d’œil et bien mais faire une analyse plus profonde c’est mieux. Cette analyse appelée étude de sol est le moyen le plus sûr pour obtenir les caractéristiques exactes d’un sol. Son rôle est donc primordial dans la mesure où elle confère aux ouvrages une pérennité.

Est-elle utile dans la pérennisation d’un ouvrage ? Voilà la question habituellement poser durant la conception d’un projet de construction. Une étude de sol ou étude géotechnique est un ensemble de technique permettant non seulement la nature et la résistance du sous-sol, mais d’en déduire les fondations appropriées par rapport au projet. Elle permet ainsi de valider un terrain, c’est-à-dire, s’il se trouve dans une zone habitable pour l’homme. C’est une importante idée pour l’acheteur puisque tous les terrains ne sont pas constructibles. Cette étude doit se faire avant-projet, et pensez donc auprès de l’agence immobilière les papiers prouvant que le terrain est bel et bien constructible avant de signer quoi que ce soit et aussi d’éviter de se faire arnaquer.

 

L’objectif et rôle du géotechnicien

 L’objectif de l’étude des sols étant de trouver un système permettant d’obtenir une meilleure interaction sol-structure. D’autre manière, c’est d’obtenir plus de données exploitables pour que les futures fondations et dallages puissent s’adapter à la nature du sol. Cette étude permet en effet d’avoir un meilleur rapport de la sécurité et même le coût de la construction.

Donc ce professionnel qui mène ce travail aura pour mission de définir l’état géologique (texture du sol), hydrologique (présence de nappe phréatique et perméabilité du sol) et topographique (pente et strate) du terrain étudié. Il aura également la tâche d’évaluer les facteurs de risques naturels, et d’en déduire la faisabilité du projet, le choix des matériaux à utiliser ainsi que le dimensionnement des infrastructures.

 

Déroulement de l’étude des sols et les étapes à suivre

Le géotechnicien doit respecter son cahier des charges. Comme c’est un contrat entre un client et le cabinet d’étude, ce dernier aura donc à présenter à la fin du contrat un rapport d’étude géotechnique en guise de livrable. Mais avant d’en arriver là, au moins deux phases ont été entreprises par le géotechnicien : La phase d’investigation et la phase d’ingénierie.

La première consiste à obtenir des informations relatives à la nature du sol.

Dans cette phase seront étudiées les diverses caractéristiques du sol. Différents moyens techniques seront utilisés lors de cette étape telle que la reconnaissance visuelle, le sondage ou encore le forage. Une partie de l’étude sera confiée généralement à des laboratoires spécialisés. Cette analyse a dans le but de modéliser de nouveaux paramètres pour adapter le projet. Elle permet de proposer une grande partie des solutions d’ordre techniques avec toutes les précautions nécessaires.